Sur le front de l’emploi, le constat est sombre et les chiffres sont sans appel : la Banque de France prévoit au 4ème trimestre 2020 environ 1 million d’emplois détruits par rapport à la même période en 2019 alors que l’OCDE anticipe quant à elle un taux de chômage de 11,5% en fin d’année.

Pour les cadres et dirigeants en poste, la conséquence directe est une fragilisation potentielle de leur situation professionnelle voire dans le pire des cas un risque de perte d’emploi…et pour ceux qui ont le projet de changer de région, d’entreprise ou de poste, cela signifie une raréfaction sans précédent des opportunités.

Alors quoi ? On se roule en boule en attendant que ça passe et en espérant ne pas être « impacté » d’une manière ou d’une autre ? C’est une stratégie. Probablement la pire à terme.

Avant le confinement, il était en effet déjà évident qu’une carrière constamment ascendante effectuée au sein d’une seule et même entreprise deviendrait une rareté. La notion même de carrière était remise en cause au profit de la notion de parcours professionnel, construit autour d’expériences multiples dont le cadre / dirigeant devait veiller à assurer la cohérence globale afin de préserver et de renforcer son employabilité et sa valeur sur le marché.

Après le COVID, la tendance s’est confirmée et même très clairement accélérée. Le contexte est plus instable que jamais et la crise a révélé que la proactivité, l’adaptabilité et la capacité à initier et gérer le changement font la différence.

Nous l’avons déjà évoqué, dès lors qu’il s’agit de se poser des questions fondamentales pour la suite de sa « carrière » en faisant notamment le point sur ce que l’on sait faire, ce que l’on aime faire, ce que l’on veut faire et les opportunités existantes, le bon outil à activer est le bilan de compétences.

Mais que faire pour le cadre et dirigeant qui, comme un sportif de haut niveau, a besoin de se focaliser sur un enjeu en particulier et doit maximiser son efficacité car il sait qu’il aura peu d’opportunités ?

La question nous a été posé de nombreuses fois, en particulier depuis la fin du confinement. Pour y répondre, l’équipe pluridisciplinaire de CA Ressources Humaines (Chasseurs de Têtes, Consultants en Outplacement, Coachs) a mis en commun ses expertises, innové et conçu le projet Booster.

De quoi s’agit-il ?

6 modules d’accompagnement individuel ciblés sur les aspects qui font réellement la différence :

  • Booster Module 1 : Mieux se connaître pour opérer les bons choix professionnels
  • Booster Module 2 : Confirmer et formaliser son projet professionnel
  • Booster Module 3 : Stratégie, méthodologie et plan d’action pour une recherche d’opportunités efficace
  • Booster Module 4 : Comment faire que sa candidature sorte du lot ?
  • Booster Module 5 : Comment être impactant et réussir ses entretiens ?
  • Booster Module 6 : Nouvelle opportunité ?  Aide à la prise de décision et à la négociation

Le format : chaque module est activable indépendamment des autres et est constitué de sessions d’accompagnement individuel effectuées par visio-conférence avec un de nos consultants spécialisés. Chaque module est d’une durée de 2 X 1 heure ou 3 X 1 heure. Un format court et intense pour un impact maximal ..et un coût adapté.

Les techniques utilisées sont issues de notre expérience du reclassement et du coaching de centaines de cadres et dirigeants mais également de notre expertise en matière de chasse de tête et notre compréhension des facteurs clés de succès d’une candidature.

Des expertises croisées pour une efficacité renforcée…parce que dans la situation actuelle, chacun doit innover et trouver des solutions qui marchent.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Contactez-nous !

nous contacter

09 86 87 61 75
Toulouse
Paris
Bordeaux