Dispositif dont les contours ont été redéfinis à l’occasion de la récente présentation du Plan de Relance, le FNE Formation a pour vocation d’accompagner les salariés placés en activité partielle (ponctuelle ou longue durée) dans la préservation et le développement de leur employabilité.

Entrent dans ce cadre les actions de formation qui servent cet objet mais aussi bien évidemment le Bilan de Compétences.

Depuis le 1er Octobre, l’état prend donc en charge directement ou indirectement une partie (de 70% à 80%) des coûts pédagogiques pour les collaborateurs concernés. En 2021, un budget de 1 milliard d’euros sera alloué à ce dispositif que les DIRECCTE et certains OPCO continueront de piloter pour les entreprises.

Avant la crise, une étude de l’Institut pour le futur prévoyait déjà que 85% des emplois de 2030 n’existaient pas encore et que, par symétrie, une large partie des métiers actuels auraient disparus à cet horizon.

Il y a peu de doutes sur le fait que le contexte actuel conduise à forte accélération de ce phénomène.

Pour les DRH, il est donc plus que jamais nécessaire de disposer d’un inventaire complet de leur capital humain et de déployer les actions de formation qui permettront à ce capital d’évoluer dans la direction souhaitée… et surtout au bon rythme.

Le FNE Formation, mobilisable rapidement, peut participer de cette ambition.

Vous souhaitez en savoir plus ?

nous contacter

09 86 87 61 75
Toulouse
Paris
Bordeaux